Guillaume Lemuhot

2009 © Guillaume Lemuhot - page consultée le 17.02.2019 à 21h50:54

Référencement

Un capitalisme sémantique généralisé.

Le référencement est l'ensemble des techniques permettant d'inscrire un site dans les moteurs de recherche ou dans les annuaires. Il est souvent associé avec le positionnement qui, quant à lui, représente l'art d'améliorer la place du site dans les réponses fournies par les moteurs de recherche. Aujourd'hui le référencement est une des principales sources de création de trafic sur un site. Il permet aux internautes d'accéder à un site sans en connaître l'adresse. Le résultat des requêtes diffère selon le moteur utilisé, car leur fonctionnement répond à des algorithmes perfectionnés. Ce sont ces algorithmes qui régissent la toile faisant de Google (multinationale leader de cette activité) un dirigeant omniscient.

Par ailleurs des concours de référencement ont parfois lieu afin de permettre aux référenceurs professionnels mais également aux amateurs de mesurer leurs acquis. Le but de ces concours est d'arriver premier dans les moteurs de recherche principaux avec un mot-clé donné. Ces mots-clés sont généralement choisis avec précaution afin de ne pas interférer avec de véritables mots-clés (mangeur de cigogne, sorcier glouton, chocoku, tiger l'osmose, cobraoupouaout, zurtouij, racheumeuneu, zobibi…) Ces concours mettent en exergue les écarts existants entre le comportement attendu d'un moteur de recherche sur l'indexation d'un mot et le comportement réel de ce même moteur.

Selon Valéry Grancher, Google apporte une nouvelle forme de capitalisme sémantique généralisé. On peut percevoir que l'économie des moteurs de recherche n'est pas basée sur des logiques de valeurs industrielles ou financières mais sur des logiques de flux et de réseaux sémantiques.
Face à ce contexte, il a initié en 2001 le projet ironique search art :
http://www.nomemory.org/search
« Copiez simplement les tags de Google pour trouver de nouvelles définitions à l'autoportrait... »
« Aujourd'hui je pense, qu'en définissant ce nouveau topos langagier basé sur une nouvelle forme de capitalisme, Google définit également un nouvel alphabet ! »
http://www.nomemory.org/alpha/alphabet.htm
}

Le capitalisme sémantique est la conséquence du référencement, de l'indexation et de cotation par des plate-formes telles que Google. Fondamentalement incompatible avec le net-art, il préoccupe beaucoup les artistes qui développent des projets artistiques on-line. Mark Napier, à travers le projet Riot, nous dévoile le chaos de données causé par la déambulation des internautes. Quant à Christophe Bruno il travaille au plus près de Google, quitte à se faire réprimander par le terrible robot. Son projet Dadamètre prend la mesure de la densité de Dadaïsme sur le réseau en infiltrant les moteurs de recherche, pour dresser une carte de la proximité sémantique du net. Un autre des ses projets permet de prendre toute la mesure des conséquences du capitalisme sémantique généralisé. Il s'agit du Google Adwords Happening.

Pages connexes

Voici deux projets réalisé en 2006, qui ont initié mes recherches sur le référencement :

2009 © Guillaume Lemuhot - page consultée le 17.02.2019 à 21h50:54